Page 41 - journal 2017

Version HTML de base

41
Les pluies diluviennes ont abondamment arrosé les secteurs de Loches, Bléré et Amboise. Routes et
maisons ont été inondées mais heureusement il n’y a pas eu de victimes.
En l'espace de quatre jours, l'Indre-et-Loire a vécu deux épisodes d'alertes orange aux pluies et aux
inondations. Rarement la Touraine n'avait connu une telle accumulation de précipitations.
Les relevés de Météo France sont là pour le confirmer :
entre vendredi 3 juin et lundi 6 juin , il est
tombé plus de 90 mm d'eau
par endroits dans le Lochois et l'est du département.
Sur l'ensemble du mois de mai, le cumul des précipitations a atteint 174 mm à Sublaines et même
176,6 mm à Beaumont-Village
«
C'est quasiment trois fois plus qu'un mois de mai normal
»
,
constate Daniel Vendramini, chef du centre météorologique de Tours.
A la lumière des données archivées depuis plus de soixante-dix ans, ce dernier n'hésite pas à parler
d'un
«
phénomène exceptionnel qui survient seulement trois ou quatre fois par siècle
»
. En
l'occurrence, il faut remonter à
1971
et
1985
pour trouver des niveaux de pluies supérieurs à 150 mm
au mois de mai en Touraine.
Comment expliquer ce phénomène ?
En grande partie par les remontées d'orages venues du sud-ouest qui ont d'abord frappé le Lochois
avant de se retourner et de s'enrouler dans une spirale infernale centrée sur le Loiret. Voilà pourquoi
l'est du département a été beaucoup plus arrosé que le Chinonais ou l'agglomération de Tours.
Impossible d’accéder …..
...à notre terrain de boules
Et notre commune n’a pas été épargnée !